liberté, " />

desordionie
des ors d'Ionie – desordre d'isle

osé


je prends au moins celui-ci : Quatrains d’Oman Khayyâm

Heureux celui qui sait rester un homme libre
et sait se contenter des simples dons de Dieu,
qui retient chaque jour son souffle un peu :
boire et aimer sans frein, n’est-ce pas, cela, vivre ?
(88)

des rappels sans morale, limites qui me feront grand bien …


Posted by iscia on juillet 4th, 2010 :: Filed under bleu,chambre,ether,Iscia,légèreté
Tags :: ,
You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.