Cambodia, , " />

desordionie
des ors d'Ionie – desordre d'isle

grain de départ

Des jours, passent, un jour se passe mal … alors, je m’allonge et regarde le plafond. Puis je me mets à aimer la douceur des draps, leur chaleur sous le toit. Mes cheveux dans le fan caressent ma nuque.

Les tables de snooker à l’hôtel Kirirom, à 10 minutes du marché O’Reysay où je traine habituellement – magnifiques de silence. Trois jeux en cours. Des doigts retournés autour des queues et des billes sensationnelles. Je regardais sans mon oeil. Je voulais être seule face à ces faux diamants et vrais rubis.
– Temps à l’arrêt sous les néons que l’on remet sur le tapis.

Les glaçons ont fondus maintenant. Il ne reste plus que l’eau fraiche sous la véranda. 30°à 21h et la radio dans l’autre chambre. J’écoute. Au moment où j’écoute Kemuri me fait signe. Dans mes contradictions;

Je suis sur le départ et 5e douche dans le juste futur. Je quitte Phnom Penh demain. C’est décidé. Je vais chercher le printemps dans le Nord.


Posted by iscia on janvier 29th, 2011 :: Filed under humeur,Iscia
Tags :: , ,
You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.