desordionie
des ors d'Ionie – desordre d'isle

move

nuage

 

Le thème de la nuque est important et récurrent pour moi, tant dans le dessin que dans la sculpture. Il rassemble plusieurs mondes qui me parlent intimement ; la sensualité d’un cou, sa force, son mystère, l’aube des boucles de cheveux et des regards cachés que l’on peut y découvrir.

Mâkhi Xenakis, 2004

 


Posted by iscia on février 18th, 2014 :: Filed under Iscia
Tags ::

intimate & ocean motion – à écrire

 

version d’intime … un dedans que je partage, dans le mouvement … Ocean Motion 16:29

http://youtu.be/cwq_h16r3Uk

 

MAJ : dimanche !

Je me suis promis d’écrire ces jours-ci sur ce projet que j’ai intitulé provisoirement « Mes rêves seront des rêves sauvages »… Et je viens d’en glisser un mot sur mon site officiel fiscia.net !

 


Posted by iscia on février 7th, 2014 :: Filed under bleu,Iscia
Tags :: ,

Mes rêves seront des rêves sauvages

 

 


Posted by iscia on janvier 17th, 2014 :: Filed under Iscia,vert

quand le soleil se pointe … aujourd’hui c’est bref !

Entre mai et décembre 13, entre Paris 10è à la sortie de Smedsby et les bords de la Vienne dans le 37, je regarde.
J’ai le sentiment d’avoir embrassé des fleuves de papiers et des montagnes d’ombres. L’impression que la lune guidait mes rêves, et que je dormais sur mes deux oreilles. La certitude que la tristesse chantait des vers, mes vers (Renaître) et que je connaissais le bonheur d’être entière. Je suis passée, j’ai dansé, tu ne m’as pas regardé, j’ai laissé des pleurs.

 

« Il vit comment les longs moments endormis de la vie peuvent reposer en de calmes étirements ou remous, que nous persistons à considérer comme des moments sereins et paisibles – rien de plus que de longs passages du temps -, alors qu’ils ne sont en fait que des replis profonds préparant les vagues, les poursuites soudaines et frénétiques – la montée des désirs. »

Rick Bass, Là où se trouvait la mer


Posted by iscia on janvier 16th, 2014 :: Filed under Iscia

ethereal


Posted by iscia on janvier 7th, 2014 :: Filed under ether,Iscia

2014

(année 2014 qu’elle vous soit lyrique, érotique et mystique, titre adapté pour le référencement, la gloire et pour mes amis 😉

c’était hier la tempête
des lumières sombres
une nuit, un lendemain
ascenseur défalqué
de la saison
mécanique orientée
sans sujet, esprit de mon temps

je cueille les lauriers pour les aveugles
qui n’ont pas lu la mer
coulée dans le vent de la paresse-caresse

le cri de la muse
la rage
le cycle
évolution

je n’ai pas écrit
l’ici
ni l’avant, les palmes de l’enfant
je ne me suis pas battue
devant
j’étais –
le vide,
l’attraction du non-connu

 


Posted by iscia on janvier 5th, 2014 :: Filed under bleu,humeur,Iscia
Tags ::

wings

 

l’homme marche sans me regarder
je n’ai pas fini de me voir
ce sont deux mouvements parallèles qui se joignent
comment est-ce possible
que les archives continuent la fragmentation
des horizons

je joue l’harmonie sans savoir
non, je ne me reconnais pas
j’ai oublié
les pansements

tu es venu sans me voir
grrr… j’étais sous la couverture
tu ne pouvais pas me voir
les cordes sont fatiguées
voilà, tu es loin

j’ai pris froid
mais je vais sortir, m’ouvrir
à la chaleur de la ville
temporaire
éphémère

je t’ai retrouvé
tu ne m’as pas manqué
tu étais là
une cicatrice du temps
qui ne s’efface pas

l’inachevé
l’incomplétude
le chaos des vers absurdes
ne m’en veux pas, je suis seule

 

 

 


Posted by iscia on décembre 10th, 2013 :: Filed under Iscia

hiver

 

pourtant aucun champignon dans les feuilles
des milliers de couleurs, ocre
l’arbre se défaisait tandis que je le regardais
que je suis pauvre ! mes mots peinent à me reconnaître
pourtant j’aimais sa prestance, sa fragilité
le vieil Anders m’avait demandé de m’approcher de mon sujet

je m’approche, je garde entier ce désir de complétude,
virant brusquement du vert de l’enfance au blanc de la passion
je me brûle mais comment ne pas souffrir
voilà cet hiver que j’attends

 

 

 

 

 


Posted by iscia on décembre 10th, 2013 :: Filed under Iscia
Tags ::

ce ne sont pas des noix

ce ne sont pas des noix
certains moments magiques
magnifiques
des doigts sur une route
indéfinie
infinie
les doigts qui manquent
de la route
sans compter l’odeur
du bitume
dégagent une tristesse
le parfum d’un noyer

 

 

 


Posted by iscia on novembre 7th, 2013 :: Filed under Iscia
Tags ::

nuage

Travaux d’automne : récolter tous les nuages possibles que j’aurais photographiés et qui, je sais, peuvent être cachés dans mes cartons, mes bases de données périmées, mes souvenirs d’enfance …

De mémoire, je me souviens de celui-ci, je quittais Thessalonique et je commençais à voir flou …

 

Si possible, regarder dans le ciel et en prendre d’autres !! PLEIN !

White Clouds, Tangerine Dream http://youtu.be/HrYR1v2-_TI

 


Posted by iscia on octobre 29th, 2013 :: Filed under Iscia
Tags :: ,