Chile, " />

desordionie
des ors d'Ionie – desordre d'isle

dernière section

La pierre touchait le ventre de ses mains
Dehors se déplaçait le satellite de la lumière
Et les rayons de la télévision
Brisaient le silence
La fracture imparfaite
Des caractères
En conséquence

Tandis qu’au loin l’étranger concevait
Un balancement en point d’ors
Un trou sans tête encore
Une variation des dispersions
Parodiant
Un dernier mouvement,
Une fêlure sans section

Je disparaissais, longue distance,
Des savants de vanité
J’abusais tranquillement
Le changement intérieur,
La pierre des ancêtres,
La confusion féconde,
La transgression fantastique
L’obstination en Terre de Feu
Des doigts de mon sexe bleu

Autre album : The End


Posted by iscia on avril 26th, 2011 :: Filed under album,bleu,chambre,dirty,Iscia
Tags :: ,

partance

c’est ça, finalement, que je trouve beau : c’est de toujours pouvoir ressentir la brûlure du départ, l’excitation des kilomètres, la joie de l’arrivée sur une terre inconnue ! et de sentir qu’à chaque moment, je disparais …

Punta Arenas, Patagonie, Chili


Posted by iscia on avril 20th, 2011 :: Filed under Iscia
Tags :: , , , , ,

juste une photo


Posted by iscia on avril 13th, 2011 :: Filed under Iscia
Tags :: ,