video" />

desordionie
des ors d'Ionie – desordre d'isle

Recycle the Date

c’était une Date, il y a un siècle … et pourtant elle est là … The Unique !

https://vimeo.com/50856969

 



Posted by iscia on octobre 10th, 2012 :: Filed under Iscia
Tags ::

transition – time

et une vidéo sur la musique de Stéphane … avec des images d’une nuit à Berlin Est … transition – time //

album transition – 2


Posted by iscia on décembre 11th, 2011 :: Filed under album,bruit,Iscia
Tags :: , , ,

Streets

Je sais, vous m’attendiez. Me voilà !
Je suis sortie de la chambre, j’ai marché dans les rues de Buenos Aires (1) (2)… Pas facile de raconter …

peut-être cette musique de DJ Habett, The Gloss Bleed Game et sa composition … évoque une part de cette solitude profonde, de ce désir d’infini et des démons qu’il contient, des accidents qui reviennent de l’ombre, des fragments brisant les impossibilités de la dérive …


Posted by iscia on mai 16th, 2011 :: Filed under album,bleu,brique,chambre,dirty,Iscia
Tags :: ,

entre ici

ref :http://hanoigrapevine.com/2011/03/kvt-hip-hop-dance-faces/#more-37387


Posted by iscia on mars 2nd, 2011 :: Filed under Iscia
Tags :: ,

ce n’est qu’une photo et …

elle est sur FB et Ors-photo, mais je l’aime tant !

MAJ: 6h après

DJ Habett, Sin of Us Memories

… Drift my way … THX


Posted by iscia on janvier 28th, 2011 :: Filed under album,dirty,ether,humeur,Iscia
Tags :: , , ,

series-post en vrac un jeudi soir

Je continue mes séries à PP. Ce matin je suis tombée amoureuse de cet homme qui préparait quelque chose avec des bouts de bois. Il n’y voyait plus grand chose mais ses doigts étaient précis. Avec patience, il a rabotté, limé et trouvé ces 4 bouts de bois.

Dans cette dernière maison sur piloti, on écoutait de la musique hiphop. Je mourais d’envie de faire le tour et voir qui ils étaient. Peu de temps après cette photo, un moto driver avec une touriste japonaise est arrivée, on a discuté, il m’a raconté le quartier et conseillé de quitter les lieux avant 18h, les enfants sniffent de la colle et font n’importe quoi, etc. Je l’ai écouté, mais je n’ai rencontré que des sourires et beaucoup d’amour et de paix sur mon passage … des gens simples, des femmes et des enfants surtout ; les hommes, ceux qui étaient rentrés ou étaient restés là, étaient déjà à la bière et au Whisky… personne ne sait à l’avance comment les êtres et les choses peuvent évoluer dans la nuit tombante …

En attendant mes séries – d’ailleurs j’hésite à les publier en ligne, ne dois-je pas en garder pour la fin ? pour l’édition je veux dire ? … en attendant voici une vidéo de DJ Habett, sur un de ses morceaux avec une série de mes photos …

N’hésitez pas à diffuser, commenter, voter, c’est tant de travail ! Merci !
Your vote is my only reward, dixit Habett

Voir aussi mise à jour d’Ors-touarance


Posted by iscia on janvier 27th, 2011 :: Filed under album,Iscia
Tags :: ,

après

on l’avait perdue de vue – pas de nouvelles depuis le 24 – mais voici quelques shots d’Iscia pour une commande fort honorable, une musique d’Habett …

musique et montage vidéo : DJ Habett
images : Iscia


Posted by iscia on juin 10th, 2010 :: Filed under Iscia,noir
Tags ::

lettre ouverte à Dien

Cher Dien,

Que te répondre ce soir ? je suis là (encore là, coincée à Paris), je me prépare et essaie de penser à tout (?), je sais que je vais partir, je profite de ces derniers moment, c’est assez fabuleux

Parfois je pense à mes grands-parents qui attendaient la mort avec sagesse. Des images, des souvenirs remontent de je ne sais quelle partie, mémoire du corps … c’est très fort en ce moment…  temps suspendu, impression du départ

Je suis désolée, je ne peux écrire ça, ici et maintenant … peut-être au cours de mon voyage, avec le temps, quand je serais libre, quand je serais prisonnière d’un autre temps et d’autres lieux …

L’intérêt de ce blog ?
Tu as raison, il n’y a rien de très excitant dans ce que j’écris là, et je ne fais pas beaucoup d’effort pour les dernières photos postées,  … Et pourtant, derrière ces petits rien poussent des idées …
J’ai trop d’idées, Dien, si je ne les apprivoise pas, je les perds dans une souffle, ce sont ici quelques pensées fugitives épinglées au vol …

Est-ce un autre brouillon ? un autre laboratoire après Touarance … Oui, et c’est ce que j’espère, si jamais l’entre-croisement de mes pages avec celles de ceux qui voudront bien écrire là  réussit ?  C’est encore une expérience incertaine avec les proches, une idée lointaine à laquelle je tiens … qui n’a jamais vraiment marché … Je commence, peu importe après … cela ne sera jamais rien d’abouti, pourquoi ne pas en faire sa force … C’est comme ce voyage, je l’avais imaginé riche en complicités … dans la réalité, je serais seule dans cette aventure, je veux dire sur ces terres étrangères, j’aurais beau écrire, faire des photos,  capter de la musique, personne ne partagera ce que je vivrai, ne ressentira ce que j’aurais vu, touché, aimé … C’est excitant, cette liberté, c’est aussi frustrant parfois. En Iran, j’ai quelques fois regretté ne pas avoir un compagnon pour lui prendre sa main et lui transmettre la vibration de l’instant …

Par ailleurs, est-ce que je suis prête à vivre tout cela ? j’aurais pu prendre une année pour bien me préparer, pour apprendre la photo, apprendre à écrire (sans faute d’orthographe et avec une syntaxe correcte), j’aurais pu participer à des conférences, rencontrer des gens qui m’auraient parler de … etc.  Les photos que je pourrais faire sur mon chemin ne seront pas dans le livre … Les gens que je croiserais seront des particules de mon rêve … Ce seront certainement des doubles de ceux que je connais ici, des hommes et des femmes de l’ombre … et géniaux …

Je choisis de partir  … Peu m’importe ce que je suis, et ce que je ne suis pas … je suis imparfaite, incertaine et insoumise … je ne suis ni une héroïne ni la princesse au petit pois…

Je sais que mes photos ne seront que les traces, humbles, de mon passage, silencieux … Je ne peux dire aujourd’hui pourquoi ces pays que j’ai choisis de traverser … Tout cela est vague, ouvert – vertigineux . Avec un peu de chance je ramènerais une ou deux photos qui parleront de ma « blessure », de cette douleur d’être née, de ce pincement de coeur qui fait oublier…

Et la musique ? Mais la musique est le bruit intérieur de cet agencement. Elle me fait vibrer.

Je t’en glisse quelques unes, à la place des photos que je n’ai pas faites ce soir, car il pleut et que j’ai le dos cassé (rangements divers et jardinage). Il y a aussi la « page musique » sur la droite du blog avec les dernières que j’ai taggées dans mon delicious.

Tindersticks – Introduction to « The hungry saw »

Michael Jackson – Who Is It ?

Gil Scott-Heron – Me And The Devil

Cher Dien, ce sont ces fragments qui aujourd’hui me font rêver, qui me font marcher, c’est ce qui m’enivre, m’enflamme, ce qui m’encourage à croire – encore !

Salutations,


———

Merci Stéphane pour Who is it ? J’ai senti que cette musique et cette vidéo te touchaient très fort.
Moi aussi, je dois aller chercher loin, cette émotion profonde. Un autre jour …

Dien écrit et fabrique plein de choses aussi …


Posted by iscia on mai 8th, 2010 :: Filed under bruit,humeur,Iscia
Tags :: , ,